Canne et Bâton | Centre de Recherche

Centre de Recherche Canne et Bâton

Le Centre de Recherche sur la canne et le bâton a été créé en janvier 2010 par Frédéric Morin. La vocation de ce site web est de devenir la bibliothèque de ressources historiques, culturelles, artistiques, litteraires, sportives…sur la canne et le bâton, en France et dans le monde…

Ce site fonctionne en format Blog Collaboratif est entièrement bénévole et à but non lucratif. Plusieurs contributeurs participent déjà au développement du site.

Voici les derniers 20 articles publiés :

  • LE PRESIDENT ROOSEVELT 27 mars 2015
    Voici ce que nous avons découvert avec grande surprise, dans le quotidien LA LANTERNE datée du 27 janvier 1903 (sur Gallica.fr). « Washington, 25 janvier.— Le président Roosevelt, faisant de l’escrime à la canne, a reçu au poignet droit un coup qui a produit une enflure assez pénible. Il faudra quelques jours pour que les traces […]
  • LA CANNE : « UN SPORT PRESQUE AUSSI DISTINGUE QUE L’ESCRIME » 24 mars 2015
    Dans ses « Mémoires d’une jeune fille rangée » publiée en 1958, Simone de BEAUVOIR (1908-1986) évoque l’un de ses grands-pères en ces termes : « Certes, il pensait bien : il haïssait les communards et déclamait du Déroulède. Mais il était plus conscient de ses droits que convaincu de ses devoirs. A mi-chemin entre l’aristocrate et le […]
  • LA SOCIETE DU 10 DECEMBRE, PAR DAUMIER (1850) 21 mars 2015
    Honoré DAUMIER (1808-1879) est le créateur du personnage de Ratapoil, militaire nostalgique de Napoléon 1er et militant forcené pour l’avènement de son neveu Louis-Napoléon Bonaparte à la dignité impériale. Daumier a créé Ratapoil en octobre 1850 et il publiera une trentaine de planches avec lui, dans le journal « Le Charivari », jusqu’en décembre 1851. A pa […]
  • LE BATON DE DIOGENE 18 mars 2015
    Nous avons déjà parlé de Diogène sur ce blog, notamment dans l’article LE BATON DE DIOGENE. Voici un aphorisme énoncé par Chamfort, concernant le fameux philosophe…ou concernant plutôt son bâton (sources : Oeuvres complètes de Chamfort. T. 1 sur Gallica.fr). « Un homme d’esprit est perdu s’il ne joint pas à l’esprit l’énergie de caractère. Quand […]
  • LA CANNE A DARD – 2 15 mars 2015
    La canne à dard n’a pas servi qu’à l’agression ni au suicide. Elle constituait aussi une arme défensive. Voici une anecdote relative au père d’Alexandre DUMAS, aussi prénommé Alexandre (1762-1807), qui fut un illustre général des armées révolutionnaires et bonapartistes. Après de hauts faits d’armes en Italie et en Egypte, il fit escale à Naples […]
  • LA CANNE A DARD – 1 12 mars 2015
    Dans l’article La fabrication des cannes-épées et des cannes à dard, ce dernier instrument a été juste survolé. Le moment est venu de revenir sur cette canne doublée d’une arme, dont les premières traces remontent au moins au XVIIe siècle. Voici d’abord quelques lignes sur sa fabrication, extraites de A. PAULIN-DESORMEAUX : « Manuel de l’armurier, […]
  • LE BATON PURGATIF DU MAITRE D’HOTEL 9 mars 2015
    Voici une anecdote amusante rapportée par la duchesse d’Orléans dans sa correspondance, et extraite des « Joyeusetés de la Médecine » par le Dr G.-J. WITKOWSKI (1882), p. 237-238. « Quand Madame Douairière (veuve de Gaston, frère de Louis XIII) commença à vieillir, elle devint souffrante, malingre et comme hébétée. Elle avait l’habitude d’aller aux lieux d’a […]
  • LA BATAILLE DE CANNES ET L’ABBE PELLEGRIN 6 mars 2015
    L. PHILIPPON-LA-MADELAINE a publié en 1806 un ouvrage intitulé « Des homonymes français ou mots qui dans notre langue se ressemblent par le son et diffèrent par le sens ». Y figure, comme on pouvait s’y attendre, une entrée à « CANNE ». Voici ce qu’on y lit : « CANNE, par deux n, est le nom générique d’un roseau […]
  • LES SAINTS MARTYRISES AVEC UN BATON 3 mars 2015
    Dans son ouvrage « Caractéristiques des saints dans l’art populaire » (1867), le Père CAHIER a recensé les représentations de saints associés à un bâton. Parfois, il s’agit d’exprimer qu’ils ont été des pèlerins, parfois qu’ils ont dirigé un monastère, ou bâti des églises, ou accompli quelque miracle avec leur bâton, ou même qu’il s’agit d’évêques dont […]
  • LE BUDSTICK OU BATON DE MESSAGE NORVEGIEN 3 mars 2015
    Ce n’est pas la première fois que nous rencontrons des bâtons associés à la correspondance entre les hommes : bâton à encoches (la coche de boulanger), bâton sur lequel on écrit (bâton de correspondance), bâton brûlé et taché de sang (le bâton d’alarme des Ecossais) ou encore bâton creux pour enfermer une lettre (le bâton […]
  • L’ARROSAGE D’UNE CANNE DE COMPAGNON 28 février 2015
    En 1894, le compagnon charpentier du Devoir Joseph BOUAS dit Saint-Lys la Fidélité remarque dans ses Mémoires (publiées en 2014 aux Editions Garae, p. 139) que « Tout était motif de réjouissance » et que « lorsqu’on achetait la canne, on arrosait la canne ». Dans le journal « Le Ralliement des Compagnons du Devoir » du 22 avril 1900 un […]
  • CANNE ET BATON DANS LES FAITS DIVERS 25 février 2015
    Comme au XIXe siècle le nombre de personnes qui portaient une canne et un bâton était élevé, il ne faut pas s’étonner de lire dans les journaux, à la rubrique des faits divers, de nombreux épisodes où interviennent nos deux instruments. Ainsi, rien qu’en feuilletant l’hebdomadaire intitulé « Journal de la semaine », pour les années 1860-1861, […]
  • CANNES EN FER OU TOURNEBROCHES ? 22 février 2015
    La Maison Mantin, à Moulins (Allier), renferme deux objets singuliers dont la fonction n’est pas bien connue. Après un échange d’informations avec Mme Maud LEYOUDEC, conservatrice du patrimoine, chargée des collections beaux-arts et arts décoratifs au musée Anne-de-Beaujeu & Maison Mantin, nous sollicitons les visiteurs de ce blog pour recueillir leur av […]
  • UNE CANNE QUI SE TRANSFORME EN CHAISE 19 février 2015
    Nos modernes « pliants » pour la pêche ou le camping ont eu des ancêtres dès le XVIIIe siècle. Voici ce qui figure dans l’Encyclopédie Diderot, page 522 de l’édition de 1771 : « CHAISE PORTATIVE A LA PROMENADE. (Menuiserie). Il y a quinze ans qu’un particulier de Grenoble imagina de diviser sa canne en trois parties, assemblées […]
  • MONSIEUR JOURDAIN RECOIT DES COUPS DE BATON 16 février 2015
    Le 14 octobre 1670, Molière et Lulli donnent la première représentation du « Bourgeois gentilhomme », comédie-ballet ridiculisant les prétentions d’un marchand drapier, bourgeois naïf assoiffé de titres et de reconnaissance. Lorsqu’un valet nommé Covielle lui annonce que le fils du Grand Turc veut épouser sa fille, il accepte tout pour avoir l’honneur d’être […]

Publié dans Centre de Recherche, Divers. Commentaire (0)

Canne aux Caraïbes : chanson du combat de canne

Le saviez vous ??

Une nouvelle perle suite à des recherches assez poussées sur le web :

Il existe une chanson qui s’intitule : MEET ME ON THE ROAD (Stick-fighting song, « chanson du combat de canne ») enregistrée par Alan Lomax chez Rounder Records dans la série ‘Caribbean Voyage’. Le titre de ce CD : « Brown Girl in the Ring « .

Il est important de noter que Alan Lomax a effectué des milliers d’heures d’enregistrement audios et vidéos, des dizaines de biographies, études et interviews, « un pan gigantesque, inestimable du patrimoine de la musique noire-américaine dite primitive. »

cf article sur le site Mondomix :

En ce qui concerne la chanson, vous pourrez trouver un extrait sur ce lien : AMAZON

Publié dans Centre de Recherche, Divers. Commentaire (0)

Canne aux Caraïbes : combat de cannes (peinture d’Agostino Brunias)

Cette peinture présente notamment un combat aux bâtons (ou aux cannes) entre esclaves dans les Caraïbes. Il semble que les peuples opprimés par l’esclavagisme aient exporté une partie de leur culture.

La peinture date de 1779 !

Cliquez sur ce lien

Pour mémoire : situation géographique des Caraïbes

Publié dans Centre de Recherche, Divers. Commentaire (0)

Canne Zoulou

Encore une découverte sur le web, les combats zoulous !! En fait il s’agit d’une pratique guerrière trés ancienne (visiblement du 17ème siècle). Dans ces combats, chaque combattant utilise un petit bouclier ainsi qu’une canne. Comme souvent en Afrique il y a une certaine part initiatique dans la pratique de cet « art martial zoulou », prouvant la valeur guerrière du combattant.

Cette pratique est déclinée en une approche « jeu » et également « compétition » (pour des combattants professionels…).

Liens et photos sur site ejmas

Publié dans Centre de Recherche, Divers. Commentaire (0)

Juego del palo (Le jeu du bâton)

Activité ludique avant tout mais aussi culturelle. Le but consiste à simuler un combat entre deux assaillants, sans frapper les parties non protégées du corps de son adversaire. Il s’agit bien d’un jeu nécessitant habileté, équilibre et agilité. On peut remarquer que, comme en bâton français, les moulinets jouent un rôle important.

Il existe beaucoup de styles de bâtons canariens souvent associés à des familles ou des clans (avec des tailles de bâtons différents d’ailleurs, ou des bois différents – comme le grenadier).

Il y a une profonde influence culturelle et historique qui force le respect lorsqu’on voit des pratiquants experts faire une démonstration…ou lorsqu’on a la chance d’être invité à un entraînement. Beauté, vitesse et efficacité (même si ce n’est plus le but) pour une pratique à découvrir au travers de nombreux site web.

Respect !

Pour information, visitez les sites sur les Iles Canaries :

http://www.grancanaria.com/

Présentation des « styles » canariens

Publié dans Centre de Recherche, Divers. Commentaire (0)

Le Mayolé

C’est en répondant à un mail de demande d’informations que j’ai découvert l’existence de cette danse au bâton provenant de Guadeloupe.

Article sur le Mayolé

Publié dans Centre de Recherche, Divers. Commentaire (0)

Tau et bâton pastoral

TAU : « Le Tau » (qui peut aussi être la lettre de l’alphabet Grec, ou encore une figure en forme de T) est un bâton pastoral (on parle aussi de Crosse).

À l’origine, le bâton pastoral est un bâton de voyage, terminé par une croix. Aujourd’hui, la crosse se termine par une volute en métal ou en ivoire. Ce bâton de pasteur indique que l’évêque conduit le « troupeau » des fidèles de son diocèse comme le berger conduit ses brebis.

On trouve le terme « TAU » dans la dictionnaire de L’Académie française, 5th Editionde « TAU. substant. mascul. Terme de Blason. Croix dont on a retranché la partie qui est au – dessus de la traverse ; elle se trouve dans plusieurs armoiries. »

Voici une photo d’un élément d’un magnifique bâton de Tau visible au Musée du Louvre. Elément d’un bâton de Tau

Publié dans Centre de Recherche, Divers. Commentaire (0)

Rixe ou leçon de bâton ?

Voici une contribution de Monsieur L. Bastard, directeur du Musée du Compagnonnage, de Tours.

Voici son commentaire : »Voyez la petite scène en bas, à gauche du tableau. Ce tableau est un « souvenir du tour de France » peint par Ate (= Auguste) Lemoine, « peintre des compagnons » pour « ROBERT Antoine dit Bordelais la Prudence Compagnon Passant charpentier Bondrille pour la vie, Reçu à Rochefort, dépt. de la Charente inférieure le 19 mars 1837″. (Cette date étant celle de la Saint-Joseph, patron des charpentiers).

Au centre, le peintre a représenté le compagnon Robert avec un petit chien, symbole de la fidélité et du devoir.

La scène de droite, en bas, représente la « mise sur les champs », c’est-à-dire le départ du compagnon d’une ville pour une autre, ou pour son retour dans sa ville natale ; ces adieux sont ritualisés (le « partant » boit bras-dessus, bras-dessous avec ceux qui l’accompagnent, puis il s’agenouille, lève la main pour promettre fidélité aux compagnons, tandis qu’un autre lui apporte sa canne et son sac.

Auguste Lemoine était un peintre de la région d’Angers qui a exécuté plusieurs tableaux de ce genre pour les compagnons, principalement les charpentiers et les couvreurs, sous Louis-Philippe.

Ce tableau est conservé au musée des Vieux métiers de Saint-Laurent-de-la-Plaine (Maine-et-Loire).
Si les représentations de la canne tenue par des compagnons en pied sont innombrables, celles qui montrent des combats sont nettement plus rares. »

Publié dans Centre de Recherche, Divers. Commentaire (0)

advert

L ASCA sur Le Monde.fr

Film réalisé par Florent Bouteiller, pour Le Monde.fr

QUAND PRATIQUER ? OU PRATIQUER ?

CANNE LOISIR

- Lundi 18H30–20H00 : Gymnase Cour des Lions

- Samedi 9H30–11H00 : Gymnase Georges Rigal

~
CANNE ASSAUTS et PERFECTIONNEMENT

- Vendredi 20h30–22H30 : Gymnase Cour des Lions

~

BATON LOISIR

- Lundi 18H30–20H00 : Gymnase Cour des Lions

- Lundi 20H00–22H00 : Gymnase Cour des Lions

- Samedi 9H30–11H00 : Gymnase Georges Rigal

~

BATON PERFECTIONNEMENT

- Lundi 20H00–22H00 : Gymnase Cour des Lions

~

CANNE FOUET

- Lundi 20H00–22H00 : Gymnase Cour des Lions (conditions d'accès)

~

Tous les renseignements sont ici)

Evénements