Tag Archive | "Technique"

Quel écart de mains en bâton français ?


Je voudrais évoquer le sujet de l’écart des mains en bâton français, suite à la séance de ce matin. Pourquoi demande t’on à un élève qu’il positionne ses mains de telle ou telle façon (je pars du principe que les mains sont en pronation – pouces l’un vers l’autre). Quelle influence peut avoir deux mains collées l’une à l’autre, sur un mouvement de rotation ? Pourquoi faut il écarter les mains, mais parfois les rapprocher également ? (>> il y a de très nombreuses questions de ce type que l’on pourrait se poser). Je pense que tout bâtonniste curieux doit avoir à l’esprit que la position des mains (l’espace qu’il y a entre chaque main posée sur le bâton) peut avoir une très grosse influence, sur le mouvement et sur l’objectif de ce mouvement (touche, geste technique…).

Pour une arme légère, une main peut suffire à la porter (comme en canne > mais cela pourrait aussi être valable pour une sabre laser d’ailleurs !). Mais pour un bâton de 300 à 500 grammes, les 2 mains sont nécessaires pour porter ( >> bon je sais, certains font du double bâton – nous en reparlerons). Donc, deux mains et combien de points d’appuis ? 2, 4 ou plus ? Là encore, je pense que pour arriver une certaine compréhension des choses, le bâtonniste doit savoir combien de points d’appuis minimum il lui faut pour tenir son arme, sans trop utiliser d’énergie. Disons qu’il faut au minimum 1 point d’appui haut et un bas (le bâton est alors maintenu).

Selon l’écart que vous avez entre vos mains, les forces exercées sur les points d’appui changent et peuvent devenir très importantes. Ainsi, le fait de faire un latéral extérieur en rapprochant les deux mains et en les laissant rapprochées va créer nécessairement une compensation à faire avec le reste du corps (en général toutes les articulations hautes vont en prendre une petite couche !).

Pour peux que vous ajoutiez de l’inertie (vitesse, arme loin du corps et volte…) là, vous êtes bon pour avoir des trajectoires pourries et une maîtrise passable de l’impact…donc de la sécurité (la votre et celle de la personne en face) !

Le fait d’avoir des mains proches augmente le bras de levier de l’arme et nécessite d’ajouter des forces de compensation. Le fait d’avoir des mains écartées l’une de l’autre (avec une écart auriculaire -auriculaire équivalent à l’écart du bassin pour simplifier) permet d’optimiser la tenue de l’arme.

De mon point de vue, l’écart des mains est donc un point qu’il ne faut pas négliger dans l’apprentissage, mais également dans la recherche d’une certaine aisance.

Frédéric Morin

Professeur canne de combat et bâton français

Posted in Bâton, Le coin techniqueCommentaires fermés sur Quel écart de mains en bâton français ?

Note technique « double-bâton » (1)


Petite note technique (note numéro 1) à l’attention des pratiquants qui veulent découvrir le double-bâton.

Prise de l’arme : lorsqu’il s’agit de faire de la manipulation, j’ai tendance à positionner la main, non pas au milieu (sauf dans le cas d’une manipulation particulière), mais plutôt à une quarantaine de centimètre du talon. Cela permet à la fois de conserver une certaine maîtrise de l’arme, mais aussi afin de préserver un peu de « déséquilibre » naturel du bâton.
Lorsqu‘il s’agit de lancer les coups et de les donner, là, je prends le bâton avec une manchette de 15 à 20 centimètres (max). Cela permet de garder la nature même de notre arme et de toucher à distance.

En double-bâton, la blessure est proche à chaque mouvement et il est important d’avoir une mécanique bien huilée pour ne pas risquer l’entorse, surtout en cas de rotation avec les bâtons tenus à bout de bras. Il faut veiller à ne pas arriver bras tendus avec le coude qui « baille » (c’est à dire en forçant sur le bras tendu au niveau du coude ouvert vers le haut). La gestuelle est importante ici, car, en cas de volte, bras tendus, les forces mécaniques sont importantes et s’il y a impact, le bras de levier peut être dangereux pour les articulations. Attention donc à ne pas avoir le bras trop tendu 😉

Au niveau des épaules, attention également aux entorses (multiples) possibles en cas de rotation bras tendus. Bon, personnellement, je privilégie une préparation longue dans le cas de démonstrations, à base de renforcement musculaire au niveau des épaules.

Voilà pour l’instant…j’espère que vous cela sera utile 🙂

Posted in Bâton, Le coin technique, Le double bâtonCommentaires fermés sur Note technique « double-bâton » (1)

Tutoriel de canne de combat


Nous avons pensé qu’il était nécessaire de remettre en avant le tutoriel Canne de combat réalisé il y 2 ans maintenant par l’ASCA. Ce projet a mobilisé sur une année complète beaucoup de membres de notre association : tireurs cannistes, double-cannistes, enseignants, réalisateur, monteur, photographe, créateur son… et artistes avant tout !

Comme vous le constaterez, ce tutoriel à la ligne esthétique très marquée a été créé par des amoureux de la canne de combat à destination de toute personne qui souhaite découvrir et débuter en canne. Photos et vidéos composent un matériel pédagogique simple, didactique et clair.

Bien entendu, l’ensemble de ce tutoriel ne saurait remplacer la présence attentive d’enseignants ou la présence assidue à des séances de canne !  Un énorme bravo à toute l’équipe de réalisation : Damien, Ronan, Hervé, Denis, Xavier, Isabelle, Natasha, Laurence. Et merci 🙂

Le tutoriel est disponible dans la rubrique TUTORIEL (un SOMMAIRE est disponible également regroupant la totalité des articles qui composent ce dossier).

Chaque article se compose d’un court texte, d’une vidéo (dans la majorité des cas) et de photos explicatives.

Vous pourrez également retrouver toutes les vidéos (sans les textes et photos, rubrique VIDEO) !

Voici toutes les vidéos du TUTORIEL ASCA. Ces vidéos réalisées par l’équipe de l’ASCA présentent les principaux mouvements de canne de combat, les zones de touche, les esquives parades. La réalisation professionnelle, la qualité de l’image ont permis d’aboutir à des documents exceptionnels !

Bonne découverte !

Frédéric Morin

Président ASCA PARIS

Salut

Zones de touche

Fentes

Parades

Esquives

Latéral extérieur

Latéral croisé

Brisé

Enlevé

Croisé tête

Croisé bas

Posted in Asca Renseignements, Vie du clubCommentaires fermés sur Tutoriel de canne de combat

La double canne, technique et explosivité !


La double canne (une canne de combat dans chaque main) est particulièrement spectaculaire. La double canne, tout comme la canne de combat et le bâton français sont de plus en plus présents dans les grands Festivals d’Art Martiaux internationaux. L’ ASCA Paris est l’une des premières et principales écoles de canne de combat et bâton français.

Posted in Divers, Photos, PresentationCommentaires fermés sur La double canne, technique et explosivité !

Fiches techniques bâton


Cette rubrique est destinée aux élèves bâtonnistes de l’ASCA et contient des fiches synthétiques reprenant les différents éléments techniques fondamentaux. Ces fiches doivent être associées au suivi de cours réguliers afin d’être comprises.

Ces documents sont des compléments des cours dispensés à l’ASCA dans le cadre de l’enseignement du bâton.

Professeur : Frédéric Morin

LATERAL EXTERIEUR : Latéral extérieur niveau 1

BRISE : Le brisé niveau 1

LATERAL CROISE : : Latéral Croisé niveau 1

Posted in Bâton, Le coin techniqueComments (0)

Travail sur l’anticipation


La canne étant un sport de combat, le but, quand on fait un assaut, est de toucher son partenaire. Pour marquer un point, il ne suffit pas d’enchaîner les coups, mais bien de s’adapter son adversaire pour pouvoir utiliser la moindre opportunité pour toucher son adversaire. C’est certainement en essayant d’anticiper un mouvement que l’on arrive à passer un coup gagnant.

Un exercice simple pour travailler cette anticipation (en fait l’exercice est simple à décrire, mais la notion ne l’est pas tout à fait) :

L’un des tireurs joue le rôle de l’attaquant et l’autre le défenseur. L’attaquant enchaîne lentement des coups tandis que l’autre se défend en faisant des parades. L’attaquant ne change pas de rythme et continue d’enchaîner. Quand il le sentira, le défenseur devra anticiper un mouvement de son adversaire et passer un coup gagnant juste au moment où l’autre va se préparer à armer son coup (attention toutefois à saisir le bon moment, car il existe une règle fondamentale en canne, le principe de parade-riposte ou esquive-riposte, c’est à dire que l’on doit parer avant de riposter et non pas attaquer dans l’attaque !). L’approche de l’anticipation, essentielle en combat, passe donc également par le nécessaire déplacement. Il faut travailler très lentement cet exercice, pour l’attaquant.

Alors bien sûr, sur cette base, on peut creuser et les exercices sont nombreux, le tout étant de pouvoir lire ce que l’adversaire va faire. Si on se place du côté de l’attaquant, la stratégie peut également de tromper le défenseur, en feintant pour fausser son éventuelle anticipation…

Posted in Canne, Le coin techniqueCommentaires fermés sur Travail sur l’anticipation


advert

L ASCA sur Le Monde.fr

Film réalisé par Florent Bouteiller, pour Le Monde.fr

QUAND PRATIQUER ? OU PRATIQUER ?

CANNE de COMBAT
---------------------------------
- Lundi 18H30–20H00 : Gymnase Cour des Lions
~
- Lundi 20H00–22H00 : Gymnase Cour des Lions
~
- Samedi 9H30–11H00 : Gymnase Georges Rigal
~
TECHNIQUE d'ASSAUT (canne et bâton)
---------------------------------
- Vendredi 20h30–22H30 : Gymnase Cour des Lions
~
BATON FRANCAIS
---------------------------------
- Lundi 18H30–20H00 : Gymnase Cour des Lions
~
- Lundi 20H00–22H00 : Gymnase Cour des Lions
~
- Samedi 9H30–11H00 : Gymnase Georges Rigal
~

Stages de CANNE FOUET
---------------------------------
- Dès novembre 2016 (toutes les 6 semaines) de 18H30 à 22H00 - Gymnase Cour des Lions (membres uniquement)
~
Tous les renseignements sont ici)

Evénements

  • Sam 22/4/2017: Stage annuel de l'ASCA